Editions numérique d'Art et Essai/e
Enveloppe
Lien Facebook

La sélection générale

Bande-annonce

Bonus

Les 2 romans JF Pissard : 'L'Éducation conjugale' et '70 Les turbulences d'une époque en province'. Le polar JL Loiret : 'On meurt jamais par hasard'. Le livre D Pascaud : 'Araldus'. Et aussi 'Adjudant M Mansaud', etc...

La collection Essai/e-pour-voir de David Pascaud

Bande-annonce

Bande-annonce

Les polars de J-Luc Loiret

À L'AFFICHE : ADJUDANT MAURICE MANSAUD, MA VIE DE PRISONNIER ET DE MILITAIRE EN ALLEMAGNE, INDOCHINE, ÉGYPTE, ALGÉRIE

Maurice Mansaud

couverture du livre À L'AFFICHE : ADJUDANT MAURICE MANSAUD, MA VIE DE PRISONNIER ET DE MILITAIRE EN ALLEMAGNE, INDOCHINE, ÉGYPTE, ALGÉRIE

BANDE-ANNONCE

CONF. CAMPS DE TRAVAIL


RÉCIT AUTOBIOGRAPHIQUE INÉDIT.
TEXTE INTÉGRAL + 170 PHOTOS.

Le livre chouchou des militaires qui le téléchargent en nombre. Le livre des férus d'histoire. Le livre des accrocs de l'aventure. Maurice Mansaud, 1924-2012, 4 guerres, Légion d'Honneur. Avant de tirer sa révérence, il a laissé ces écrits. Et quels écrits !!!...


Tout jeune homme, dans une ville de province occupée en 1939-1945, Maurice subit le joug de l’occupation allemande ainsi que les bombardements de sa ville par l’aviation alliée. Certains de ses copains réagissent. Lui aussi. Il décide de franchir la Ligne de Démarcation pour aller s’engager et combattre. Il le fait et d’un retournement à l’autre se retrouve dans des camps en Allemagne où il reste prisonnier plusieurs années. Il raconte sa vie au jour le jour, sur le ton de la conversation, direct et captivant. Au retour en France non sans difficultés et désillusions, Maurice hésite sur la suite à donner à sa vie. Sa sœur se fiançant avec un militaire, ils parlent et se laisse convaincre de se réengager et faire carrière alors qu’il n’est plus jeune homme, ce qui promet d’être dur mais possible. Et effectivement, cela va être dur... et aventureux ! La guerre d’Indochine : Maurice raconte les combats vécus de l’intérieur, il est pilote de char, la vie au camp, la vie dans les villages et dans les grandes villes Gia Lam, Saigon, la fête, les dancings, les bordels... La campagne d’Égypte : son débarquement à Suez avec les Britanniques, combats aux côté de l’armée israélienne "pour casser la gueule du Président Nasser !". La guerre d’Algérie : où il retrouve face à son ex-camarade de combat d’Indochine, le lieutenant Boutella, passé chez les Fellagas... Bel ouvrage de lecture, illustré de photos. Prenant de bout en bout. Maurice Mansaud a été décoré d’innombrables médailles dont la plus prestigieuse : la Légion d’honneur.

○ Sur le site officiel de ANA RICM :

"Le 6 février 2012, Maurice Mansaud nous quittait. N’appartenant pas à la coloniale, il avait néanmoins choisi un jour de rejoindre, comme Ami, les anciens du RICM et la 4e section. En 1984, il avait confié à un neveu le manuscrit relatant sa vie de prisonnier de guerre et de combattant. Aujourd’hui son souvenir revit au travers d’un livre édité en version numérique. Une page d’histoire de notre pays et des combats de l’armée française auxquels, bien évidemment, notre glorieux régiment a participé. Ce livre est édité par les Éditions Jerkbook. Une vidéo relative à une conférence donnée par Maurice Mansaud est aussi disponible sur le site des Éditions."

○ Une place "Maurice Mansaud" a été inaugurée le 7 juin 2012 dans l’enceinte du RICM de Poitiers.

Iconographie : 170 photos
Crédit photo de la couverture du livre : ANA RICM (avec nos remerciements)

3.99 €

ACHETER
Amazon Kindle

ACHETER
Fnac Kobo

s/liseuses (estimation) : 403 pages

Février 2015

ISBN : 979-10-94391-00-6

L'AUTEUR /E

Photo de l'auteur


« J'ai connu Maurice Mansaud ! »

« Toujours bien mis, rasé de près, petite moustache masquant la blessure infligée par une explosion (événement qu'il raconte dans le livre). Il tenait ce sens de la bonne présentation de sa vie militaire : « Il faut toujours être présentable pour faire un beau mort ! » aimait-il à répéter. Maurice était toujours affable, joyeux, de bon service. Il parlait assez rarement de ses années de guerre. Et quand il le faisait, il le faisait sans paraître en souffrir. Pourtant, il en avait vu... »


● Retrouvez-le physiquement en visionnant la vidéo de sa conférence donnée quelques mois avant sa disparition !

CE QU'ON DIT DE CE LIVRE



☞ L''ANA RICM' rend hommage à Maurice Mansaud sur son site.
☞ Le général Jacques Keller rend hommage sur le site de la 'Fédération Nationale des Anciens des Forces Françaises en Allemagne'.
☞ 'Les Amis du Centre de Mémoire Militaire de la Martinerie et de l'Indre' présentent l'ouvrage sur leur site.
☞ 'Militaria Magazine' présente l'ouvrage dans son numéro d’avril 2015.
☞ Le site de l’'Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie' présente le livre.
☞ Le livre est présenté sur le 'Forum Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis'.
☞ Sur 'Forum du Devoir de Mémoire' : « Nous apprécions votre démarche. »
☞ Le clip bande-annonce du livre est sur 'Youtube Algérie'.
☞ Etc...

De Jean-Luc Mansaud, le fils de l’auteur...
« Un livre sincère donnant à voir ce que le peuple et les jeunes de la dernière guerre ont vécu. De plus, à la sortie de cette guerre, les conséquences n’ont pas été anodines pour papa ! »

« Le parcours de Maurice Mansaud mérite d'être posté sur le groupe Facebook 'Pour ne pas oublier les combattants de la guerre d'Indochine'. Grand respect pour ce Monsieur désormais disparu et merci à lui d'avoir partagé son long chemin au sein de la Grande Maison. » Philippe Lorin.

Du responsable du site Internet de l’'ANA RICM'...
« J'ai commencé la lecture du livre de Maurice Mansaud. Plutôt émouvant, voire poignant, son récit jusqu'à son retour d'Allemagne. J'espère qu'il sera lu par les plus jeunes. Amitiés coloniales. » Alain Hénaff.

Sur le site 'Le Livre d'Or de Saïgon Vietnam'. « Grand intérêt et émotion à découvrir le récit vécu du massacre de Cap Saint-Jacques (1952) »

Témoignage en rapport. En 1952, Maurice Mansaud arrive le 1er sur les lieux d'un attentat viêt particulièrement meurtrier. À l'occasion de la sortie du livre, nous recevons ce témoignage : « Il est évident que je me sens concerné par le récit de l'adjudant Mansaud. Je suis particulièrement la période 'Indochine-Cap Saint-Jacques', année 1952. Car j'y étais ! » Ce soir-là, mon père (médecin-capitaine Raymond Seys), ma mère et ma grande sœur de 11 ans ont trouvé la mort au cours de l'attentat. Je ne peux apporter comme témoignage que des souvenirs d'enfant, et celui d'adulte, étant revenu sur place il y a 2 ans. Je vais me procurer ce livre et lire ! » Michel Seys.

Une Internaute apprend des nouvelles de son cousin, grâce au livre...
« J'ai lu avec émotion le témoignage sur la fin de vie de mon cousin Victor Toffolo. On ne savait pas trop comment avait été sa vie en Indochine ! Un grand merci à vous et à l'équipe. ». Bernadette Toffolo.

« Je viens de lire l'article de 7 à Poitiers dans lequel j'apprends avec un immense plaisir que vous avez publié les Mémoires de M. Mansaud. J'avais été très impressionné par le manuscrit qui m'avait été prêté par un de ses amis et que j'avais jugé digne d'une édition (...) J'ai eu la chance de le rencontrer, je suis venu au lycée Saint-Jacques de Compostelle pour la conférence qu’il a donnée. C'était la seule occasion qui m'ait été offerte. Bref, vous avez eu une très bonne idée d'éditer ce livre et j'espère qu'il aura le succès qu'il mérite. » Michel salinier.

Le style du livre : « Mieux que Céline ! » ai-je dit à ma femme. Michel Salinier.

« Monsieur l'Éditeur. J’ai rencontré Maurice Mansaud lors de cette conférence donnée au lycée Saint-Jacques de Compostelle, et il m’a beaucoup plu. J'adore ce genre de bonhomme. » Michel Salinier.

« Je viens dire le plaisir d'avoir lu le livre de Maurice Mansaud, j’ai suivi son parcours avec grande émotion. Du fait de l'avoir côtoyé pendant mon service militaire, j'ai maintenant des regrets. Passionné d'histoire, j'aurais aimer en parler avec lui. J'étais jeune et je suivais ce que la presse écrivait sur la guerre d'Indochine et sur celle de 1939-1945. J’étais au même escadron que lui en Allemagne, on se voyait tous les jours. Monsieur Mansaud était quelqu'un de très apprécié, sympathique, un brave homme. Respect, Monsieur, un grand merci pour votre livre écrit de très belle façon ». Bruno Maupin.

« Avec des mots simples, son franc-parler, Maurice Mansaud nous décrit son quotidien de militaire, les batailles auxquelles il participe, les horreurs de la guerre, la peur, la mort, mais aussi l’incroyable camaraderie, la solidarité, sa découverte des pays qu’il traverse, et parfois quelques instants de vie privée. Quand on rentre dans ce texte écrit sans complaisance, mais sans haine, il est difficile de s’arrêter en chemin. » Geneviève Ballereau.

+++ Pléthore d'autres citations, commentaires et témoignages...

ContactMentions légalesAdministration