Logo de Editions numériques Jerkbook
Editions numérique d'Art et Essai/e
Enveloppe
Lien Facebook

La sélection générale

Bande-annonce

Votre lecture bonne humeur pour l'été. ITINÉRAIRE D'UN JEUNE-HOMME. En amour, il faut se mettre à sa place de l'autre pour le comprendre. Tentez l'Aventure via ce livre léger et profond. À lire aussi, the best : ARALDUS.

En lecture libre

Bande-annonce

Bande-annonce

Les polars et thrillers

7) ITINÉRAIRE D'UN JEUNE-HOMME

JeF Pissard

couverture du livre 7) ITINÉRAIRE D'UN JEUNE-HOMME


Llivre chouchou des lectrices et lecteurs !

En amour, il faut se mettre à la place de l'autre pour le comprendre. Tentez l'Aventure via ce livre léger et profond. Il faut se faire attentif et se mettre à la place de l'autre pour être heureux à deux. C'est ce qu'entreprend Woody et, dans le mimétisme, il y va même un peu fort. Mais le bonheur en passe par là, et il faut bien dire que le zig part de loin. Dans ce livre d'aventures intra-conjugales, empreint de suspense et de conneries de fin de jeunesse, l'auteur ne cesse de distiller des conseils et de suggérer des expériences auxquelles on ne pense pas forcément quand on veut avancer. C'est bien vu, bien écrit, et très souvent enseignant et drôle à en sourire et rire.

2.99 €

ACHETER
Amazon Kindle

ACHETER
Fnac Kobo

s/liseuses (estimation) : 217 pages

Juillet 2019

ISBN : 9791094391174

L'AUTEUR /E

Photo de l'auteur


JeF Pissard est un écrivain français né en 1954 à Poitiers.
Il exerce professions dans la banque, le social, le journalisme, l’édition.
Il commence à publier des livres en tant qu’auteur professionnel en 1987.
C’est pour la publication de son premier ouvrage alors qu’il est en poste dans une banque qu’il prend le pseudonyme de Dominique Léonie. Il écrit de nombreuses années sous ce nom de plume avant de poursuivre sous son patronyme.
Pas de ligne directrice pour ses sujets traités, il se laisse entraîner par ceux qui l’intéressent et son sens de la curiosité le fait s’intéresser à bien des sujets. Il écrit tout d’abord depuis sa région de Poitou-Charentes, depuis Paris où il fut établi, sur les rives du lac Léman France Suisse, et actuellement depuis le Midi Pyrénées où il réside, à Pau.
Il est membre de la SGDL.
Voir sa production sur Wikipedia.

CE QU'ON DIT DE CE LIVRE


« LE ROMANTISME EN SLIP » « J'ai beaucoup aimé. C'est un roman fendard et turbulent, mais derrière la déconnade, on a un écrivain qui aime les femmes. Les aime vraiment, avec sensualité et respect. » David Pascaud.

« TRÉS DISTRAYANT » « Tout d'abord, une petite critique : le récit est parfois monotone. Bon, passons aux bonnes choses et il y en a ! Il y a de l'humour, beaucoup d'humour et des jeux de mots en veux-tu en voilà. Il y a les aléas de la vie, les coups durs et les coups de chance. Et il y a l'amour, bien sûr, l'amour et le couple. Une belle histoire à lire absolument. » Marc Vidon.

« HUMOUR ET TENDRESSE » « Ce délicieux roman met en scène un personnage nommé Woody qui rappelle, par certains côtés le personnage que joue souvent Woody Allen dans ses films : un personnage tendre, amoureux, timide et terriblement maladroit, un personnage très attachant et qui nous fait souvent rire. J'ai vraiment passé un bon moment avec ce livre. » Catherine Choupin, écrivaine.

« Un écrivain qui sait raconter des histoires. » Jeanne Paris.

« C'est un très bon livre. » Yacine's man.

« Très sympathique personnage de Woody à qui l’auteur sait insuffler une véritable vie. » Denis Gombert éditeur.

« C'est riche, enlevé et foisonnant de références à la chanson populaire. C'est vrai qu'il se cherche, Woody ... et que ça lui fait faire bien du chemin. Mais du coup, on fait du chemin aussi ! À lire, indubitablement". Alchile.

« La scène d'ouverture, avec le chien, est tout simplement irrésistible ! » Paul Ivoire.

« CÉZANNE... » « Un livre précieux pour moi, je l'avais trouvé joli le regard de l'homme porté sur la femme, très loin du modèle du genre, il faut le lire, fermer la dernière page, et réfléchir, songer aussi à ce que cela implique, il y a une grande humilité derrière cet aveu... Mais voilà l'homme / Sous son chapeau de paille / Des taches plein sa blouse / Et sa barbe en bataille / Cézanne peint / Il laisse s'accomplir la magie de ses mains / Cézanne peint / Et il éclaire le monde pour nos yeux qui n'voient rien / Si le bonheur existe / C'est une épreuve d'artiste / Cézanne le sait bien... Et bien, JeF Pissard, c'est un peu ça. » Céline Vay.

« TRÈS RÉUSSI » « Ce livre, c’est un peu l’équivalent de certains films de Claude Sautet. Avec la modernité en plus. Woody et Dana. Woody fait ce qu’il peut pour que leur couple fonctionne. Il en fait même un peu trop parfois. Au début il parait presque soumis à Dana. C’est elle qui semble porter la culotte. C’est peut-être parce qu’elle est pilote de ligne et lui, non. Et lorsque Woody essaye de jouer à l’homme, cela se retourne presque immanquablement contre lui. Pourtant il faudra bien que ces deux là se retrouvent. Ils le font parfois, la nuit surtout. Mais comment Woody pourrait-il faire en sorte que son couple se cimente encore plus ? Peut-être en acceptant un boulot qui ne lui plait vraiment pas, simplement parce que cela ferait plaisir à Dana ? Ou en acceptant de jouer un jeu de rôle surprenant ? Ou alors… Dans un style limpide et agréable, JeF Pissard nous révèle cette chronique d’un couple qui n’est pas si ordinaire que ça. Et le lecteur, qui se reconnaîtra tantôt dans l’un, tantôt dans l’une, se laisse emporter par ces deux personnages ! » Robert Dorazi.

« UNE ÉDUCATION MENÉE DE MAIN DE MAÎTRE » « Une éducation menée de main de maître. C'est un roman que l'on dévore de la première à la dernière ligne. Une plongée dans un cerveau masculin dont on ressort amusé, attendri. Woody est un homme banal avec un travail banal, mais dont la femme est belle, cultivée, exerçant un beau métier en tant que pilote de ligne. Il voudrait être digne d'elle, mais se retrouve dans des situations invraisemblables. Alors, il tente de se mettre dans la peau d'une femme... À lire absolument ». Laurence Lopez Hodiesne.

« DES HOMMES SENSIBLES, ÇA EXISTE » « Oui, je suis d’accord avec le fond du sujet, bien des jeunes hommes auraient besoin d’une certaine éducation conjugale pour se lancer en couple dans de bonnes conditions. En tant que fille, donc à la maturité plus précoce que celle du garçon, je trouve le récit initiatique de ce roman très juste et très savoureux. Ce livre est drôle. J’aimerais bien que mon jules quand je l’aurais trouvé se comporte comme ce Woody, même si parfois, pendant le cours de son cheminement, le Woody en question pousse le bouchon un peu trop loin ! Mais au final, il se mue en homme charmant, et je l’aime... » Anonyme.

« UN ROMAN D'APPRENTISSAGE MODERNE » « On plonge dans l'action dès la première page. On est très vite pris par le manque de maturité de Woody, la patience de sa femme, le cocasse des situations. Le héros accumule casserole sur casserole. Malgré tout, il cherche à bien faire par amour. J'ai été scotché par la scène des toilettes, amusé par la scène de l’œuf et plié en quatre par l'analogie de l'hémorroïde. Woody fait parler sa part féminine et comprend Dana, jusqu'à la très belle conclusion. » Anonyme.

« DE LA PROFONDEUR SOUS LA LÉGÈRETÉ DU PROPOS » « Quand le jeune homme devient mature bien après la jeune femme, ce qui est la norme, et que cet auteur s'empare du sujet, cela produit ce livre délicieux où le jeune homme cherche absolument tous les moyens pour se mettre au niveau. Alors, forcément, ce livre présente de sacrées situations cocasses. J'ai beaucoup aimé et vous aimerez beaucoup. » Geneviève Ballereau.

ContactMentions légalesAdministration