La SéLeCtiON

BANDE-ANNONCE

Louise Gaultier, dite GUETTE AU TROU. Elle accouche 8 000 femmes entre 1912 et 1962. Sa renommée traverse l'Atlantique. Les Américains lui consacrent un article ! C'est son livre auto-édité en 1971 que nous publions ici.

« Pour vous informer, vous instruire, vous divertir, voici les ouvrages de la maison d'édition numérique généraliste Jerkbook. Jerkbook, le jerk des idées et des mots ! »

Vient de paraître

LE JOURNAL D'UNE SAGE-FEMME !

couverture du livre LE JOURNAL D'UNE SAGE-FEMME !


[À lire sur ordi, tablette, liseuse, ou en fichier PDF impression papier] [Prix éco]

RÉCIT AUTOBIOGRAPHIQUE

Louise jourdain-Gaultier voit le jour en 1891, dans une ville de province attenante au lieu de résidence de George Sand (18041876). Louise est une femme moderne. Elle est envoyée faire ses études à Paris. Elle revient au pays et s’affirme rapidement comme une femme de caractère qui ne s’en laisse pas conter.
« T’as vu qui conduisait ? » lance un autochtone à son copain au passage d’une automobile, au début du siècle dernier. « Une fumelle ! ».
La jeune Louise est la première femme de sa ville a conduire une voiture ! Obligée de se déplacer aussi parfois en moto ! Louise, femme complète : elle conduit, elle donne la vie, elle soigne, elle vit, elle écrit. Pour preuve, ce livre qui raconte tout cela.

LE JOURNAL D'UNE DÉPRESSION !

couverture du livre LE JOURNAL D'UNE DÉPRESSION !


[À lire sur ordi, tablette, liseuse, ou en fichier PDF impression papier] [Prix éco]

RÉCIT AUTOBIOGRAPHIQUE

« Un livre qui parlera à toutes les victimes du burn-out ! »

« On entend souvent dire : ‘Telle personne se laisse aller, il faudrait qu’elle se bouge !’ ». L’idée de la dépression ne vient pas à l’esprit, et si elle vient, elle est fort méconnue. Ce qu’il faut en comprendre se trouve dans ces écrits, rédigés en direct, au jour le jour : la maladie tétanise et a le dessus sur l’esprit ».

« Jean-François sait réfléchir et écrire juste. Il le démontre dans la narration de ses maux consignés par écrit, comme demandée par sa psychiatre qui emportait ses feuilles après chaque jet d’écriture, pour lecture, étude, et guider ses interventions thérapeutiques. Le savoir réfléchir et écrire de Jean-François se retrouve à l’issue de son journal de notes, quand il fait le point sur sa vie dans un épilogue rédigé quelque temps plus tard... ».

DIEU EN 1970 !

couverture du livre DIEU EN 1970 !


[À lire sur ordi, tablette, liseuse, ou en fichier PDF impression papier] [Prix éco]

DIEU EN 1970
Roman

Les destins croisés, dans ce village de France des années 1970, de Michel le prêtre de la paroisse, de Jean-Daniel son ami séminariste, de Lydie la femme du banquier, mère de la petite Virginie qui est au catéchisme. Les destins et la vie quotidienne de Marcel le grand malade, de Prunier l'épicier déconneur, de Girardin le cafetier à grande gueule, de Paolini le coiffeur caractériel, d'Arlette la femme de ménage cancanière… Et quand l'amour s'en mêle d'une drôle de manière… ! L'époque post soixante-huitarde se libéralise, la parole se libère. Les actes avaient bien cours avant mais demeuraient cachés. Ce récit les raconte véritablement avec mesure et pudeur.
Ce récit romancé s'appuie sur des éléments de vie d'un prêtre, lequel a relu le manuscrit.

ARALDUS !

couverture du livre ARALDUS !


[À lire sur ordi, tablette, liseuse, ou en fichier PDF impression papier] [Prix éco]

VOYAGE EN TERRES DU MOYEN ÂGE...

« Araldus a-t-il vraiment existé ? Oui. Je me rappelle notre institutrice de CM1 nous expliquant un jour que l’étymologie du nom de notre ville, Châtellerault, tirait son origine du "château d’Airaud". Pour des gamins de 10 ans, cet Airaud était fascinant. Pensez-vous, une ville portait encore son nom mille ans après lui ! Bien plus tard, l’idée a mûri d’écrire la vie de cet homme, Airaud… Araldus dans sa forme latinisée. Dans quel contexte avait été bâti "son" château ? La période trouble du Xe siècle où se mêlent la désagrégation du pouvoir public carolingien et les débuts de la féodalité, se prêtait à un récit. Ambitions, pouvoirs, violences : une époque étonnamment proche de la nôtre. Et un Araldus, dans le flot de l’Histoire, soudainement très familier avec ses doutes, ses faiblesses et ses espoirs… » David Pascaud.

WOODY, L'ÉDUCATION CONJUGALE !

couverture du livre WOODY, L'ÉDUCATION CONJUGALE !


[À lire sur ordi, tablette, liseuse, ou en fichier PDF impression papier] [Prix éco]

Ce qu’on en dit :
- "Un écrivain qui sait raconter des histoires". Jeanne Paris
- "Très sympathique Woody à qui l’auteur sait insuffler une véritable vie." Denis Gombert
- "Une éducation très réussie ! Ce livre, c’est un peu l’équivalent de certains films de Claude Sautet, avec la modernité en plus". Robert Dorazi
- "C'est riche, enlevé et foisonnant de références à la chanson populaire. C'est vrai qu'il se cherche, Woody ... et qu'il fait du chemin. Mais du coup, on en fait aussi". Alchile
- "J'ai aimé m'interroger sur la démarche, les personnages, leurs nuances sont subtiles, ils m'ont semblé très justes, correspondre à une définition bien plus actuelle du couple. Un beau regard sur l'évolution de la société, le livre se lit pour son phrasé, très agréable, et se médite ensuite". Céline Vay
- "Une éducation menée de main de maître. C'est un livre qu'on dévore. Laurence Lopez

CAMPS DE TRAVAIL, MES INTERNEMENT MA LIBÉ...

couverture du livre CAMPS DE TRAVAIL, MES INTERNEMENT MA LIBÉ...


[À lire sur ordi, tablette, liseuse, ou en fichier PDF impression papier] [Prix éco]

« POURQUOI CES MÉMOIRES ?

L’histoire de mon séjour dans les camps allemands s’arrête en juin 1945. Si quarante ans après, j’ai éprouvé le besoin de raconter cet épisode de ma jeunesse, c’est que malgré le temps, RIEN N'A JAMAIS ÉTÉ DIT SUR LES DÉPORTATIONS DES SOLDATS DE L'ARMÉE D'ARMISTICE DANS LES "KOMMANDOS" DE TRAVAIL.

Je n’ai raconté que l’essentiel de ce que j’ai vécu, des évènements que l’on ne peut oublier. De tous mes souvenirs, je crois que c'est le temps de ma jeunesse à mes 18 ans, dans les camps allemands, qui m'a le plus marqué. Je pense encore aujourd’hui en écrivant ces lignes à mes camarades disparus dans les camps en Allemagne, morts de maladie, sous les bombes, tués à la libération... Je n’oublie pas ». Maurice.

ADJUDANT MAURICE MANSAUD...

couverture du livre ADJUDANT MAURICE MANSAUD...


[À lire sur ordi, tablette, liseuse, ou en fichier PDF impression papier] [Prix éco]

Inédit. Le livre de guerre et de vie de l'adjudant Maurice Mansaud. 4 guerres : prisonnier du Reich, guerres d'Indochine, Suez, d'Algérie. Le tout raconté d'un style direct.

Voir la BANDE-ANNONCE du livre + LA CONFÉRENCE de l'auteur sur sa captivité en Allemagne. Rendez-vous sur la page des vidéos

AVIS DE LECTEUR. "J’ai acheté ce bouquin parce que je m’intéresse à l’Histoire du vingtième siècle. Et de ce côté, j’ai pas été déçu : 15 ans en 1939, l’auteur a tout vécu : la débâcle, les camps, la Libé, et puis ce qui a suivi : l’Indo, l’Algérie et la RFA de la guerre froide. C’est hallucinant, tout défile à une vitesse folle, vous pouvez pas lâcher le livre parce qu’à chaque paragraphe, quelque chose se passe, et ça vous prend au ventre, comme si on y était ; il y a en particulier le bombardement de Kassel par les Alliés au napalm et lui dessous, qui sent chaque explosion faire vibrer le sol brûlant, avec l’impression de mourir dans la seconde ; j’en ai été remué une bonne partie de la nuit. Je vais voir tous les bons films : Platoon, Black Hawk Down, Démineur, American sniper ; ce livre au long de ses 500 pages vous captive encore plus que ces films. Et quand on le referme, on est un peu hébété, étourdi, stupéfait que quelqu’un ait vécu tout ça. En plus, pas un mot de trop, pas de considérations oiseuses sur la guerre, la vie ou la mort ; Maurice Mansaud raconte simplement tout ce qui lui est arrivé, sans prétendre donner de leçon à quiconque – et sans broncher. Chapeau, le gars ! Michel Salinier

0

6

5

5

2

2